Jardinier

'Si l'éternité quittait l'âme pendant trois jours,
nul ne pourrait survivre.
Nagez, vacarmes, ô tendres vaguelettes.
Vous êtes l'éclaboussure de la lumière ;
c'est l'heure d'être content.
Même armé, on se met à genou, pour boire,
comme les girafes.'

Ce recueil de poèmes en vers libres expose métaphoriquement l'histoire d'une rencontre amoureuse singulière, et ses traverses, jusqu'à l'affirmation de la foi : 'Donne-moi à boire'. Composé de six parties qui vont du questionnement de soi et de la poésie à la louange de l'Aimé, jamais nommé, l'ensemble, d'une grande fraîcheur d'expression, propose une montée spirituelle vers la grâce et l'accomplissement de l'être.